Ca fait longtemps une année ou deux je sais plus, mais je préfère pas savoir que j'ai acheté ce super velours côtelé pour faire un renard pour mon petit loup (mouarf!). Alors je suis vraiment contente qu'il soit fait avant ses 18 ans et soulagée qu'il soit réussi, parce qu'il a failli passer par la fenêtre plusieurs fois. Après avoir péniblement survécu à l'étape mortellement ennuyeuse (mais malheureusement très importante) qui consiste à décalquer le patron, découper, reporter les pièces. J'ai passé mon temps à me demander si j'avais fait une erreur dans le traçage des pièces, à redéfaire-recouper-bidouiller des trucs. Mais je suis contente d'avoir réussi à coudre la tête à la MAC, parce que l'dée de l'assembler à la main à la fin ne me convaincait pas du tout (chez moi, qui dit "coudre à la main" dit "pas solide").

Bref, il plaisait déjà beaucoup à l'intéressé en cours de réalisation, qui lui faisait plein de câlins et qui me demandait tout le temps s'il était bientôt fini (parce que tu crois que c'est facile de coudre un renard avec quelqu'un qui frotte sa tête dessus et qui essaie de se barrer avec? non mais ho).

Voilà la bête. Je me suis bien amusée pour les photos.

renard 02

renard 03

renard 01Modèle du livre "Créations en couture pour petits
loups et grands rêveurs" de Laëtitia Gheno.

Dans le livre, il s'appelle Léonardo le renardeau... Ca vous rappelle pas quelqu'un? Léonard suggère qu'on lui donne un autre nom, mais Marius trouve très drôle d'avoir un renard (presque) du nom de son frère (il trouve très drôle tout ce qui pourrait énerver son frère d'ailleurs).